Oublier pour apprendre ?

image illustrant un homme qui essaye d'apprendre

L’apprentissage est un phénomène complexe. A l’école vous avez peut-être côtoyé des personnes qui n’avaient besoin de relire qu’une fois la récitation pendant que d’autres devaient relire et relire pour apprendre « par coeur ».

Il y a peu de temps je suis tombé sur un article qui disait qu’un des moyens très efficace pour apprendre était …d’oublier.

En effet, apprendre quelque chose un jour, puis oublier était le meilleur moyen de mémoriser, à condition de ne pas se limiter à cela.

La méthode consiste à oublier ce qu’on vient d’apprendre puis d’essayer de retrouver ce qu’on a appris quelques jours après. Comme notre mémoire est encore « fraiche » notre cerveau arrive à retrouver. Grâce à la prise de notes c’est encore plus facile.

Cet exercice, pendant lequel notre cerveau va « chercher le chemin » dans notre mémoire permettrait de renforcer la mémorisation. J’aime bien l’image de ce cerveau en tant que « muscle » qui va essayer de retrouver l’information. Cet « effort » qui est rendu possible grâce à « l’oubli » va permettre à votre cerveau de se « muscler ». C’est un peu comme si notre cerveau vous faisait des « abdos » tous les jours.

L’idée de la méthode est donc d’apprendre, puis d’oublier, puis de « retrouver » l’apprentissage.

En oubliant, on muscle donc son cerveau et on permet à l’information de passer dans la mémoire à long terme (MLT).

Selon le chercheur DERIC BOWNDS, les meilleurs résultats auraient été obtenus en faisant faire de l’exercice physique 4 heures après l’apprentissage. Ceux qui avaient fait de l’exercice juste après l’apprentissage et ceux qui n’avaient pas fait d’exercices auraient obtenus des résultats bien inférieurs à ceux qui avaient pratiqué l’exercice 4 heures après l’apprentissage !

Etonnant non ?

C’est une des raisons pour lesquelles, dans les formations Equipage, nous avons mis en place un système de questionnement post formation (et digital). Nous demandons à nos apprenants de réaliser des exercices quelques jours après la formation pour favoriser la transcription de l’apprentissage dans la mémoire à long terme.

N’hésitez pas à partager cet article si vous l’avez aimé et/ou nous questionner sur les méthodes d’apprentissage que nous employons.

#Formation #neurosciences #apprentissage #elearning #blended

Et vous ….qu’en pensez vous : faut-il oublier pour mieux apprendre ? 

Connaissez-vous d’autres méthodes à nous partager ?

Pour en savoir + :

L’article de DERIC BOWNDS (en anglais)

L’académie Equipage

Retour haut de page